Le M300 en Questions

Le M300 en Questions

M300 Antifouling est-il compatible avec tous les types de carène ?

Oui, il est particulièrement adapté aux coques composites, étant à base de polyester.

Pour les coques bois, pour des raisons de porosité,  il est nécessaire d’appliquer un primaire adapté

Pour les coques métal, nous finissons de définir avec le bureau de contrôle Veritas les meilleures options qui vous garantiront une durée de vie et une efficacité parfaites. Si votre carène est en métal ou en aluminium, nous vous demandons d'être patients.

 

M300 Antifouling nécessite-t-il une préparation spécifique de la carène ?

Le principe est simple et vaut pour tout revêtement que l’on souhaite pérenne : la carène doit être en bon état et exempte de tout problème d’osmose. Ainsi l’application de M300  ne dispense d’aucune opération préalable de la carène que tout professionnel consciencieux se doit de pratiquer. Il est donc indispensable d'ôter les anciennes couches d'antifoulings et de procéder à un traitement préventif contre l'osmose à l'aide d'un primaire epoxy. Ceci exposé, une légère abrasion du support au grain de 120 suffit à ménager une accroche excellente. Pour tous les détails veuillez vous reporter aux prescriptions d’application.

 

Quelle est la durée de vie de M300 Antfouling ?

La durée de vie efficace du produit varie de 3 à 5 ans en fonction du programme du bateau et du degré de salissure des eaux. Nous recommandons cependant de procéder à une nouvelle application au bout de 3 ans.

Certains bateaux, notamment qui hivernent à sec, observent des durées de vie plus longues.

 

M300 Antifouling dispense-t-il totalement de nettoyage ?

Aucun revêtement ne peut prétendre raisonnablement ne jamais exiger de nettoyage. La fréquence de navigation et la vitesse jouent un grand rôle à ce titre car la friction de l’eau sur la carène élimine une grande partie du biofilm qui se forme avec la mort des organismes qui essaient de se développer. En revanche une période d’immobilité prolongée va demander un léger brossage de la coque au cours d’une plongée, ou avec un robot nettoyeur, ou bien le passage d’un nettoyeur haute pression lors d’un changement d’anodes par exemple. Le caractère durable du M300, le fait qu’il ne se décompose ni se délite, vous permettra de mener sereinement ces opérations au port. De surcroit, en cas de colonisation sur le biofilm, l'adhérence des salissure est très faible et le nettoyage est facilité.

Attention cependant dans le cas d'eaux plutôt salissantes, il faut veiller à ne pas se laisser se développer le biofilm qui, comme le M300 Antifouling ne s'érode pas, reste sur la carène. Si ce biofilm se développe il risque de représenter un terroir favorable à la fixation d'autres organismes. Le nettoyage sous marin en cas doit être plus fréquent. Dans les Antilles notamment, nous préconisons un brossage tous les trois mois, brossage facilité par la non adhérence du biofilm.

 

M300 Antifouling est-il vecteur d’électrolyse ?

La couche de cuivre est mince et, en outre, chaque grain de cuivre est encapsulé dans la résine qui a une fonction de liant, il est donc d’une certaine façon isolé. M300 n'est donc pas conducteur.

Cependant les réactions électrolytiques sont coplexes et nous préconisons certaines pércautions à prendre avant application et qui sont détaillées dans la notice technique.

Combien coûte un traitement M300?

Nous répondrons en prenant comme hypothèse de base que vous êtes en possession d'une carène préparée conformément aux spécifications techniques. Nous ne parlerons donc que d'application pure et dure.

Prenons l'exemple d'un bateau à moteur de 7 m, qui est le type de bateau le plus répandu. La surface immergée de sa carène est d'environ 15m2, ce qui réclamera 3 kits de M300, soit un budget de  567 €TTC, soit 38 €/m2.

Prenons maintenant l'exemple d'un voilier de 12 m. La surface immergée est d'environ 36 m2, ce qui réclamera 7 kits, soit un budget de 1253 €TTC, soit 35 €/m2.

Il est donc convenable de tabler sur un prix de revient entre 35 et 38 €TTC/m2 hors main d'oeuvre (qui sera variable selon si vous appliquez au rouleau ou au pistolet). Ce coût est amortissable sur 5 ans idéalment.

A maxima, le coût de traitement de votre carène en M300 sera donc de 8 €TTC/m2/an

 

A titre de comparaison, un antifouling "classique" haut de gamme à matrice dure, d'une grande marque très répandue, coûterait autour de 20 €TTC/m2, soit un budget respectif de 325 €TTC et 705 € TTC. Application à renouveller chaque année bien entendu...

A minima, cette solution reviendrait à 20 TTC/m2/an

 

Sur sa durée de vie idéale (5 ans) le M300 est donc 2,5 fois plus économique qu'un antifouling classique haut de gamme.

Et nous ne prenons pas en compte deux choses dans ce calcul: la hausse des prix des peintures antifouling chaque année pendant la durée, ni la baisse de la consommation de carburant si vous poncez votre M300...